assurance malus une assurance qui accepte de vous couvrir

L’assurance malus est destinée aux conducteurs que les sociétés d’assurance ne veulent plus assurer pour différentes raisons :

  • Malus assurance auto trop important (trop de sinistres).
  • Fausse déclaration au moment de la souscription.
  • Non-paiement des primes annuelles.
  • Antécédents d’alcoolémie au volant.

Malus assurance auto : un traitement adapté

  • Ces compagnies ont l’habitude de traiter ce type de dossier : réponse rapide, cotation immédiate adaptée au risque.
  • Elles ne refusent presque personne. Toutefois :
    • l’alcoolémie récidiviste est un vrai problème pour les assurances ;
    • de plus en plus, pour les plus de 70 ans, les assurances anticipent sur une éventuelle loi conditionnant la conservation des bonus à une visite médicale obligatoire, en exigeant elles-mêmes cette visite.
  • Les primes peuvent même être inférieures aux primes pratiquées par un assureur traditionnel, mais cela reste plutôt rare.
  • La prime n’en reste pas moins adaptée à la réalité du risque : 2 accidents mortels sur 5 sont en effet dus à l’alcool au volant, par exemple.

Assurance malus : des franchises souvent élevées

  • La plupart des garanties optionnelles (vol, dommage au véhicule) sont franchisées, ou tout simplement refusées, pour limiter le risque pris par l’assureur.
  • En cas de sinistres, vous devrez donc vous acquitter de cette franchise. Renseignez-vous au sujet de son montant au moment de la souscription, car il est souvent élevé.
  • Ces franchises sont généralement réduites de 50 % après 1 an sans sinistre, dommage ou vol. Elles peuvent être supprimées au bout de 3 ans sans accident.
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.